Home
Create an Account
samedi mars 25, 2017

Si vous recherchez des lois thaïlandaises (en anglais) ou des articles sur le droit de la Thaïlande en français, vous êtes au bon endroit. Il est souvent difficile d'obtenir de l'information si vous ne pouvez pas lire le thaïlandais. Il existe bien sûr des forums mais ceux-ci sont souvent truffés d'erreurs sous des plumes anonymes. Notre site possède des engins de recherche puissants pour trouver les articles ou les textes que vous désirez. Utilisez des mots-clés appropriés et vous devriez trouver ce que vous recherchez rapidement. Sinon, consultez notre menu sous différents thèmes juridiques.

La constitution est la Loi suprême d'un pays, le texte de loi le plus important.  La Thaïlande a connue plusieurs constitutions depuis sa formation (en anglais). Le Code Commercial et Civil de Thaïlande (anglais) est probablement la deuxième loi la plus importante. Elle régit des domaines comme le mariage, le divorce, les testaments, les héritages, les obligations, les contrats, et beaucoup d'aspect de la vie quotidienne. Ce code est complété par un ensemble de loi et de règlementation.

Les lois changent constamment, évoluent au fil du temps. Le but de ce site internet est de transmettre de l'information générale et ne nous pouvons pas garantir que l'information est à jour ou exacte. N'hésitez pas à consultez un cabinet d'avocat et des professionnels pour obtenir un avis juridiques sur une situation particulière.

Droit de la famille

Le droit de la famille est un secteur très important en droit, car il couvre de multiples domaines tels que l'adoption, le divorce en Thaïlande, le droit matrimonial, les unions civiles ou sans mariage, la garde des enfants, la séparation légale, et bien d'autres. Par exemple, en cas de divorce, il faut réfléchir aux pensions alimentaires, le partage du patrimoine familial, la possibilité d'une procédure de médiation, les taxes, les visas, une entente ou encore une décision du tribunal. Quand un couple veut divorcer en Thaïlande et s'entend sur toutes ces questions accessoires, ils peuvent facilement obtenir un divorce à un faible coût, et voir que les droits de chaque personne soit respectées. Vous pouvez éviter des procédures judiciaires coûteuses et parfois aussi d'éviter l'inconvénient d'avoir à témoigner devant les tribunaux.

Jetez un oeil sur nos articles en le droit de la famille. Nous avons inclus les testaments et successions dans cette section. Les successions sont normalement reliées au droit des biens. Mais vous comprendrez que ces questions sont intimement liées à la famille. À votre décès, vous souhaitez probablement éviter des ennuis à vos proches et leur procurer une certaine sécurité financière.

 

Droit corporatif et des sociétés

Le Droit des sociétés en Thaïlande ou droit corporatif s'adresse à des personnes morales ou des sociétés. Voulez-vous créer une société thaïlandaise à responsabilité limitée (LLC)? une fondation ou organisme sans but lucratif? Connaissez-vous les divers types d'entreprises ou de contrats commerciaux que vous pouvez faire, y compris les effets fiscaux, ou ce qui se passera en cas de liquidation?

Il y a une variété de structures d'entreprises, du la très simple au la très complexe. Consultez notre section AFFAIRES pour plus d'information. Nous avons également inclus dans ce chapitre des articles et des informations sur les impôts des particuliers et des entreprises, l'importation, l'exportation, les permis de travail et d'autres aspects liés aux affaires et au commerce en Thaïlande.

 

Certaines de nos vidéos:


Peu importe l'endroit ou vous êtes, vous pouvez essayer de nous téléphoner en utilisant Skype avec notre nom "isaanlawyers". Nous répondrons à vos questions dans la mesure du possible. Nous pouvons également faire des appels conférence à partir de 1,000 baht par heure pour répondre à des sujets complexes. Pour ce service, envoyez-nous un courriel pour prendre rendez-vous et nous fixerons une heure convenue d'avance.

 

 

Droit immobilier

En Thaïlande, le Code commercial et civil définit les orientations essentielles sur ce qui constitue la propriété et ses différentes formes. Il est complété par plusieurs lois, tel que le Code foncier (Land Code) et d'autres qui sont spécifiques à certains domaines du droit. Un autre exemple serait la Loi sur les condominiums.

Cette section du droit réglemente les obligations d'un acheteur ou celles d'une personne qui vend ou achète un bien immobilier. Avez-vous une garantie de qualité? Est-ce qu'un étranger peut être propriétaire d’un terrain en Thaïlande? Qu'en est-il une maison? Qu'est-ce qu'un prêt hypothécaire ou d'autres formes de priorités ou de droits qu'on peut enregistrer sur un titre de propriété dans ce pays? Qu'en est-il des condos? Y a-t-il des règles spéciales pour les étrangers? Et les taxes? Qui les paie et quand doivent-elles être payées? Qu'est-ce qu'un contrat d'usufruit et comment peut-il vous protéger? En quoi l'usufruit est différent de la location? Nous essayons de répondre à ces questions dans nos textes.

Investir dans un bien immobilier représente souvent un montant important pour vous. Vous devriez consulter des spécialistes afin d'obtenir une protection adéquate et une tranquillité d'esprit. Nous pouvons vous aider dans ce domaine.

AddThis Social Bookmark Button
Share

 

Le permis de travail en Thaïlande

Par Me Sébastien H. Brousseau, Directeur d'Isaan Lawyers.

 

Tout étranger effectuant un travail en Thaïlande est légalement tenu de détenir un permis de travail qui est un document délivré par le gouvernement permettant à l'étranger de travailler, d’obtenir un salaire ou non, et s’enregistrer pour certains bénéfices comme la sécurité sociale. Il y a des exceptions énoncées dans la Loi sur le Travail des Étrangers (Aliens Working Act), mais elles sont peu nombreuses. Par exemple, les personnes travaillant dans une ambassade n'ont pas besoin de permis de travail. Peu importe ce que votre travail est, même si vous travaillez en tant que bénévole, vous avez besoin d'un permis de travail en Thaïlande.

Un permis de travail en Thaïlande Un livre bleu comme celui-ci.

 

L'OBTENTION D'UN PERMIS DE TRAVAIL

Pour obtenir un permis de travail en Thaïlande, vous devez d'abord détenir un visa approprié. Les visas de tourisme ou les étrangers avec un visa de type retraite ne peuvent pas demander un permis de travail. Il faut normalement un visa non-immigrant étampé dans votre passeport. Cela peut être du type B (business) pour l'emploi en général, O (pour autre, comme la famille) pour le bénévolat ou les questions familiales (si vous êtes marié à une thaïlandaise). En général, si vous venez en Thaïlande pour travailler, votre employeur devra vous envoyer les pièces justificatives pour vous aider à demander le visa. Ceci est important car cela signifie que vous disposez déjà d'un employeur qui agit en tant que garant de votre permis de travail.

Votre employeur doit être une entreprise enregistrée (comme une société thaïlandaise), une organisation (comme une fondation de bienfaisance) ou une institution (comme une école publique) afin d'appuyer votre demande de permis de travail. La plupart des employeurs vont organiser la paperasse pour vous puisqu’ils ont déjà embauché des étrangers auparavant, mais vous pouvez aussi être le premier étranger à être engagé par eux et ils peuvent n’avoir aucune expérience dans la préparation de la demande. En fait, ils peuvent même ne pas réaliser que vous devez être titulaire d'un permis de travail pour travailler pour eux. Certains peuvent essayer de retarder l'application ou essayer de vous convaincre que vous n'avez pas besoin d'un permis pour y travailler, mais ne soyez pas naïf. Car travaillez en Thaïlande sans permis de travail peut vraiment vous causer beaucoup d'ennuis (amende, prison, expulsion, etc.)

Si vous venez en Thaïlande spécifiquement pour travailler, votre employeur peut demander le permis de travail en votre nom avant d'entrer en Thaïlande. Le traitement de la demande peut durer de quelques jours à un mois ou plus. Appliquer à l'avance peut vous aider à gagner du temps. Cependant, votre permis de travail n'est officiellement émis lorsque vous vous présentez au bureau du travail et signer pour lui.

Si vous êtes le premier employé étranger, ou si vous commencez votre propre entreprise et que vous aurez également à travailler en tant que salarié, alors vous aurez besoin d'aide dans la préparation de la demande de permis de travail. Il est important de noter ici que l'entreprise qui embauche des étrangers doit disposer d'un certain montant du capital par étranger (normalement de 2 millions de bahts, la moitié si l'employé est marié à une personne de nationalité Thaïlandaise, et dans certains cas, 3 millions comme pour le cadre du Traité d'amitié avec les Américains, etc). De plus, le permis de travail n'est pas facile. C'est beaucoup plus complexe qu'un visa. Il faut normalement employer 4 Thais pour chaque employé étranger (il peut y avoir des exceptions dans certaines provinces). Les documents requis varieront selon le type d'organisation pour laquelle vous allez travailler et le type de travail que vous accomplirez. Plusieurs essais peuvent être nécessaires pour obtenir les documents approuvés si des détails subtils sont incorrects ou omis. Dans la plupart des cas, il est logique de faire appel à un cabinet d'avocats pour préparer et soumettre votre demande pour vous, sauf si l'employeur à l'expérience pour la demande de permis de travail.

Une dernière chose que vous aurez besoin est un bilan de santé. Vous pouvez aller dans n'importe quel hôpital public en Thaïlande pour avoir votre état de santé général vérifié (cardiaques, l'hypertension artérielle, les maladies chroniques, etc) et de recevoir un rapport qui doit accompagner votre demande de permis de travail. Cela prend généralement moins d'une heure et pas plus de 200 bahts à accomplir.

Lorsque votre demande est prête, vous devez l’apporter au ministère de l'Emploi (Grom gan jat ha Ngan) du ministère du Travail (gra-Suang Raeng Ngan) de votre province ou de la région. Une fois soumis, cela peut prendre jusqu'à 6 semaines pour traiter votre demande mais 2 semaines est normalement la norme. Quand elle est prête, vous serez invité au bureau pour payer votre permis, signez votre nom, et recevoir un petit livre bleu (GT4) qui doit être conservé avec vous ou sur votre lieu de travail pendant les heures de travail. Si votre visa n'est valable que pour quelques semaines, vous ne pourrai pas bénéficier d'une longue période, probablement jusqu'à ce que votre visa expire. Les permis de travail étaient auparavant  valides pour une période maximale de 1 an, mais depuis 2008, elles peuvent être accordées pour une période maximale de 2 ans. Cependant, pour les nouvelles entreprises, vous obtiendrai souvent qu'un an lors du premier essai.

 

Liste des documents nécessaires

** S'il vous plaît vérifier avec l’autorité compétente car les documents requis peuvent changer. Ceci est juste un guide pour vous aider.

 

1. Passeport avec visa de non-immigrant valide

 

2. Une copie du passeport avec toutes les pages signées par le demandeur (y compris TM6 carte de départ)

 

3. 3 photos de la requérante, format plus grand que celui du passeport mais même, 5 cm x 6 cm

 

4. Certificat médical

 

5. Curriculum vitae montrant une expérience pertinente et / ou de l'éducation. Il doit être traduit en thaï.

 

6. Copie des diplômes et relevés de notes ou certificats professionnels pour des emplois qui le nécessitent (ex. TEFL ou TESOL certificat d'enseignement de l'anglais). Ils doivent être traduits en thaï.

 

7. Le certificat de mariage si vous êtes marié à une personne de nationalité Thaï (le capital enregistré de la société doit être alors de la moitié prévue)

 

8. Lors de demande pour une entreprise, l’entreprise devra présenter les documents fiscaux, immatriculation à la TVA, des documents d'enregistrement, rapports d'audit, la liste des étrangers travaillant pour l'entreprise, etc. La liste est assez longue.

 

PERMIS DE TRAVAIL ET VISAS - UNE DANSE COMPLEXE

 

En tant qu’étranger travaillant en Thaïlande, vous devez avoir un visa et un permis de travail. Le tout est délivré par deux ministères différents soit l'immigration pour le visa et le ministere du travail pour le permis de travail. Ces deux documents sont liés d'une manière frustrante et inefficace:

 

1. Obtenez votre Visa: Pour demander un permis de travail, (habituellement, il y a toujours des exceptions) vous devez d’abord avoir un visa. Initialement, votre visa de non-immigrant sera délivré pendant 90 jours seulement.

 

2. Obtenez votre permis de travail: Quand vous présentez votre demande de permis de travail, il ne sera délivré que pour le temps que votre visa est valide. Ainsi vous obtiendrez votre permis délivré avant la date à laquelle votre visa arrive à expiration.

 

3. Prolonger votre visa: Environ un mois avant la date d'expiration de votre visa, vous pouvez demander une prolongation de votre visa jusqu'à la fin d'une année complète (si vous avez 90 jours d'abord, ils vous accorder 275 autres jours pour ajouter jusqu'à 365) . Vous devez détenir un permis de travail valide pour prolonger votre visa, et une redevance de 1,900 THB est nécessaire.

 

4. Prolongez votre permis de travail: Une fois l'extension de votre visa est obtenu, vous pouvez revenir au bureau des permis de travail pour prolonger votre permis de travail pendant 275 jours, ou jusqu'à la fin de la période de votre visa de validité. Cela nécessite également un supplément.

 

 

Maintenant vous êtes prêt pour votre première année. Chaque année subséquente, vous pouvez demander une prolongation de votre visa pour la prochaine année. Une fois que la prolongation est accordée, vous pouvez prolonger votre permis de travail pour une autre année. Depuis 2010 cependant, permis de travail peuvent être émis pour 1 an (3000 THB) ou 2 ans (6000 THB). Ceci est très pratique si vous envisagez de travailler pendant plus de 1 an en Thaïlande - vous pouvez limiter vos extensions de permis de travail à une fois tous les 2 ans, même si votre visa aura encore besoin renouvellement chaque année.

 

QUE CONTIENT LE PERMIS DE TRAVAIL?

 

Pour chaque permis de travail est attribué un numéro d'identité unique et demeure la propriété du bureau provincial du ministère du Travail. Le document contiendra votre photo, nom, date de naissance, nationalité, adresse et signature.

Votre permis de travail peut être utilisé comme preuve officielle d'adresse en Thaïlande, ce qui est utile pour, par exemple, acheter une voiture ou appliquer pour un permis de conduire.

Les informations requises dans votre demande sera ajoutée au livret, y compris votre position, description de poste, l'emplacement du bureau, nom de l'employeur, et la période d'emploi. Vous remarquerez également un champ qui dit «Localité autorisé à travailler (Province)», indiquant la province où vous êtes légalement autorisé à effectuer des travaux. Si vous souhaitez travailler en dehors de cette zone, vous devez normalement demander de faire des ajouts au permis pour les provinces où vous travailleriez.

La dernière page du permis de travail donne un avertissement avec les 4 règles et les sanctions correspondantes suivantes:

 

1. Le permis de travail doit être en possession du travailleur ou sur le lieu de travail pendant les heures de travail afin qu'il puisse être inspecté par des responsables à tout moment (amende ne dépassant pas 1000 THB).

2. Le titulaire du permis ne doit pas s'engager dans un travail autre que les paramètres mentionnés dans le permis de travail sans l'autorisation préalable du registraire (peine d'emprisonnement ne dépassant pas un mois et / ou une amende ne dépassant pas 2 000 THB).

3. Le permis doit être renouvelé avant sa date d'expiration si le titulaire de permis souhaite continuer à travailler (peine d'emprisonnement ne dépassant pas 3 mois et / ou une amende ne dépassant pas 5000 THB).

4. Si le titulaire du permis démissionne de son travail avant l'expiration du permis de travail, le permis doit être remis au registraire dans les 7 jours de la démission (amende n'excédant pas 1000 THB).

 

APPORTER DES MODIFICATIONS À VOTRE PERMIS DE TRAVAIL

 

Que faites-vous avec votre permis de travail lorsque vous voulez changer d'emploi ou d’employeurs? La modification des données dans le permis de travail (position, description de poste, les lieux de travail, adresse, etc) sont rapides et faciles à faire en personne au bureau des permis de travail pour un montant de 1 000 THB par changement.

Modifier l’employeur est plus complexe, mais le processus reste relativement simple. Si vous avez un contrat d'un an et que vous souhaitez signer un contrat avec un nouvel employeur pour l'année suivante, vous pouvez demander à votre nouvel employeur de préparer les documents nécessaires pour garantir votre permis de travail (tout comme les pièces justificatives initiales). Cela inclura un nouveau contrat pour votre nouvel emploi. Vous pouvez prendre ces documents au bureau et demande de l'enregistrement afin de proroger votre permis de travail dans le cadre du nouvel employeur pour un montant de 3000THB.

Vous pouvez avoir plus d’une description de poste dans un permis de travail. Vous pouvez même avoir 2 descriptions de tâches différentes dans 2 provinces différentes de la Thaïlande. (Je le sais, car j'avais moi-même un permis de travail dans Nakhon Ratchasima avec un ajout pour Pattaya en 2007. Les deux postes étaient dans le même permis de travail).

Votre permis de travail est la preuve officielle de l'adresse et une preuve de votre statut de travailleur en Thaïlande. Tout travail effectué sans ce permis est illégal et peut mener à des conséquences graves, comme des amendes et des peines de prison. Pour tout travail que vous faites en Thaïlande, assurez-vous que vous avez un permis qui est en ordre avec la loi.

 

Disclaimer

The content of this web site aims to circulate general information that cannot be considered as legal advice. Laws can change quickly and therefore it is impossible to cover all exceptions in detail. The information provided here is therefore without any guarantee concerning its exact meaning or its continuing validity. Our web site contains links to other sites. These links are provided for practical reasons only. We decline any responsibility concerning these web sites owned by others and we do not necessarily agree with their content. Anyone wanting to create a link to the present site may do so freely. We encourage distribution of legal information, as we encourage making it available to the general public, freely or at a low cost. But we also want to protect the product of our work and even our writings. Therefore, the content of the present web site may not be reproduced for commercial purposes, or another website, under any format without our express written consent. Translation using functions like "Google translation" might not fully be accurate. Isaan Lawyers provides professional legal services at reasonable costs in many areas of Thailand.

Notre équipe

Avec notre expérience et notre réseau, nous pouvons vous aider pour toutes vos demandes juridques. Isaan Lawyers est composé d'avocats et autres professionnels. Nous travaillons en équipe et chaque personne ajoute son expertise et ses connaissances à notre bureau.

 

        

Cliquez ici pour en savoir plus.

 

 

Isaan Lawyers a un compte d'affaire vérifié avec Paypal.