Sample Sidebar Module

This is a sample module published to the sidebar_top position, using the -sidebar module class suffix. There is also a sidebar_bottom position below the menu.

Home

LOIS

Famille

AFFAIRES

PROPRIÉTÉ

AUTRES

SERVICES EN LIGNE

À PROPOS DE

Extension basée sur le mariage

Search our Site

|
084-471-5775
  • English (UK)
  • fr-FR
  • English (UK)
Consultation

L’obtention et renouvellement de votre visa sur la base d'avoir un conjoint thaïlandais ou un membre de la famille (enfant).

Avez-vous un conjoint thaïlandais et vous êtes légalement marié ? Ou encore un enfant Thaïlandais ? Désirez-vous obtenir un visa à long terme en utilisant ce critère? Ceci est possible. En effet, si vous êtes marié à un ressortissant thaïlandais, ou si vous avez un enfant de nationalité Thaïlandaise, vous pourriez être admissible à un visa ou une prolongation de visa sur la base d'avoir un conjoint thaïlandais.

Il n'existe pas de « visa de mariage »

Les gens parlent souvent d’un "visa de mariage». Mais la vérité est qu'il n'y a vraiment rien de tel dans les livres avec le ministère de l'Immigration thaïlandaise. Au lieu de cela, on devrait parler de visa « non-immigrant », puis étendre ce visa sur la base d’un mariage ou autre en fonction des règles applicables. Le visa « non-O » est la catégorie « others » ou « autres » en français. Elle englobe les demandes pour la famille, comme le conjoint ou les enfants.

Vous avez besoin d'un visa non-immigrant

Si vous souhaitez entrer en Thaïlande pour visiter votre conjoint thaïlandais ou de vivre en permanence avec lui ou elle dans le royaume, vous pouvez demander un visa non-immigrant O à cet effet dans n'importe quel consulat thaïlandais ou ambassade de Thaïlande dans votre pays d'origine ou ailleurs.  Vérifiez avec l’ambassade thaïlandaise et les consulats ou vous désirez faire votre demande. Chaque endroit peut avoir des conditions différentes.

Les visas non-immigrants sont normalement émis pour 90 jours, après quoi vous devez, en tant qu'étranger, soit quitter le pays ou obtenir la permission de prolonger votre séjour.

Il existe aussi des visas non-immigrants de 1 année que l’on nomme « multiple entrées ». Durant toute la durée du visa, vous pouvez entrer en Thaïlande et à chaque fois, vous aurez 90 jours de permission. Vous pouvez sortir n’importe quand, comme le 89e jour, et entrer immédiatement en Thaïlande pour obtenir 90 jours supplémentaire. Beaucoup de gens font ce qu’on appelle des « border run » ou des voyages aux frontières dans ce seul but. Ils vont au Laos, au Cambodge, en Birmanie ou en Malaysie, seulement pour entrer de nouveau en Thaïlande et obtenir une nouvelle permission.

Changement de visa

Il est plus facile d’entrer avec un visa non-immigrant et ensuite demander une prolongation pour mariage avec une personne thaïlandaise, que l’option d’entrer avec un autre visa et changer par la suite pour une prolongation en raison de mariage.

Seul le bureau de Bangkok (le bureau principal) peut normalement effectuer une demande de changement de visa d'un autre type pour un visa non-immigrant. Cette option est extrêmement compliquée et nécessite d'importantes formalités administratives. Il faut notamment normalement avoir un minimum de 21 jours toujours disponible sur votre visa.

Prolongation de Visa

Si vous êtes marié à un ou une Thaïlandaise, vous pouvez obtenir une prolongation de séjour jusqu’à une année supplémentaire. Pour cela, vous devez appliquer au bureau d’immigration en Thaïlande de votre région.  Vous pouvez le faire à nouveau chaque année, sans limite, en autant que vous respectez les conditions.

Les conditions

En premier lieu, vous devez être légalement marié à un conjoint thaïlandais. Vous devrez donner une preuve de mariage et une preuve que votre conjoint est Thaïlandais. Pour les enfants, vous devez prouver votre lien de parenté (comme par un acte de naissance) et aussi démontrer la nationalité Thaï de votre enfant.

En second lieu, vous devez démontrer que vous pouvez prendre en charge financièrement votre conjoint ou votre enfant. Un étranger marié à un conjoint thaïlandais doit fournir une preuve de revenu de 40,000 THB par mois  (Soit par des déclarations et documents provenant de Thaïlande, soit par une lettre de l’ambassade) ou encore une somme forfaitaire de 400.000 dans une banque Thaïlandaise au moins deux moins avant la demande de prolongation. C’est la même chose pour les membres de la famille, comme un enfant Thaï. Cependant, on peut vous demander des témoins ou autres preuves démontrant que vous supportez les besoins de l’enfant.

Il est important de noter que les étrangers qui vivaient auparavant en Thaïlande sous les anciens règlements, peuvent toujours obtenir une prolongation suivant les mêmes critères de l’ancienne règlementation.  On appelle souvent cela les clauses « grand-pères » (grandfather)

Chaque bureau peut aussi avoir des conditions différentes. Souvent, on demande des photos et/ou une carte géographique de leur lieu de résidence. Le conjoint Thaï doit aussi remplir un formulaire, etc. Il faut donc se présenter chaque année avec son conjoint et ses documents à l’immigration.

Comment le processus fonctionne

Vous devez demander l'extension à votre bureau local d'immigration avec tous les documents requis pendant que votre actuelle de non-immigrant visa est encore valide. Normalement, vous recevrez une extension temporaire de 30-45 jours si vos documents semblent être en ordre. Après cette période temporaire, vous devrez retourner à l'immigration pour entendre les résultats de votre demande de prolongation. Ensuite vous devriez bénéficier d'une prolongation qui vous permettra de compléter un séjour d'une année. (30 jours lors de votre demande + 11 mois supplémentaire lorsqu’accordée)

À chaque année vous devrez prolonger votre visa pour un an de la même manière.

Ce que vous devez préparer

Pour faire votre demande de prolongation de visa fondée sur le mariage à une personne thaïlandaise, vous avez besoin pour préparer et soumettre les documents suivants:

  1. Formulaire de demande T.M. 7 ;
  2. photo (4x6cm) ;
  3. Copie du passeport, en particulier de non-immigrant visa et TM6 arrivée / départ la carte ;
  4. Le frais de 1900 THB pour l’extension ;
  5. Une copie de votre certificat de mariage (si vous êtes marié dans un autre pays,une lettre de la preuve est requise auprès de l'ambassade est normalement requise) ;
  6. Copie de Kor Ror 2 (enregistrement du mariage ) du bureau d'Amphoe, daté d'au plus de 6 mois à partir du numéro de la copie ;
  7. Certificats de naissance des enfants (le cas échéant) ;
  8. Copie de l'enregistrement de l’adresse du conjoint (ta bian ban) ;
  9. Copie de la carte d'identité du conjoint ;
  10. Preuve de revenu de 40,000 THB par mois ou plus ou encore 400,000 THB à la banque au moins 2 mois d’avance ( livret bancaire, impôts sur le revenu, documentation sur une pension, ou preuve de revenus grâce à des investissements, lettre de l’ambassade si les revenus proviennent de l’étranger, le cas échéant permis de travail, etc.

En dehors de Bangkok, il est souvent nécessaire pour préparer 2 copies de chaque document requis et des photos. Encore une fois, les règles changent souvent et vérifier auprès de votre immigration locale. Veiller à ce que toutes les copies sont signées à l'encre BLEUE.

Cette liste est ce que la plupart des bureaux d'immigration pour demander, cependant les responsables sont en mesure de demander une preuve supplémentaire du mariage, à leur discrétion. Par conséquent, les éléments suivants doivent également être préparés au cas où ils sont demandés:

  1. Carte géographique de votre domicile en Thaïlande
  2. Photos de votre maison et vous-même avec la famille, tant à l'intérieur et à l'extérieur montrant le numéro de maison

Le personnel de l'immigration peut aussi interroger les deux conjoints afin de déterminer s'ils sont réellement mariés car certaines personnes ne se marient que pour l’obtention facile d’une visa ou une prolongation. Votre conjoint doit vous accompagner pour votre application de prolongation car il doit remplir certains documents au sujet de votre relation.

Avis de 90 jours

Sachez que comme tous les étrangers résidant en Thaïlande, et même si vous avez une permission pour 1 an, vous devez déclarer à l'immigration votre résidence si vous habitez plus de 90 jours continus dans le royaume. Et ceci, tous les 90 jours.

 

LE RÈGLEMENT EN VIGUEUR DEPUIS 2008

Décret de police 777/2551

2.18 Dans le cas d'un membre de la famille d'un Thaï (applicable seulement aux parents, conjoint, enfant, enfant adopté ou d'un enfant de son / sa conjoint):

L'autorisation sera accordée pour une période de pas plus de 1 an à la fois.

(1) L'étranger a obtenu un visa temporaire (NON-IM)

(2) Preuve de la relation de la famille

(3) Dans le cas d'un conjoint, la relation conjugale doit être de jure (légitime) et de facto;

(4) Dans le cas d'un enfant, enfant adopté ou d'un enfant de son / sa conjoint, cette personne ne doit pas être marié, doit vivre avec la famille, et doit être inférieur à 20 ans; ou

(5) Dans le cas d'un parent, un des parents doit avoir un revenu mensuel moyen d'au moins 40 000 bahts par mois ou un dépôt en argent d’un minimum de 400 000 bahts à la banque pour les dépenses au sein d'un an.

(6) En cas de mariage avec un conjoint Thaï, l’étranger qui applique pour l’extension doit avoir un revenu mensuel moyen d'au moins 40 000 bahts par mois ou un dépôt en argent dans une banque locale thaïlandaise d’au minimum 400.000 bahts et cela au moins 2 mois avant la demande de prolongation.

Pour plus de renseignements, consultez www.visathailande.com